Ecologie industrielle et territoriale

Actif sur son territoire, Norske Skog Golbey souhaite s’inscrire dans une démarche d’économie circulaire et de partenariats. A l’heure où le marché du papier journal se durcit, l’écologie industrielle territoriale devient un enjeu primordial. Elle fait d’ailleurs l’objet d’un de nos engagements RSE.

Le cluster Green Valley, labellisé « grappe d’entreprises » en 2010 par la DATAR, est une application concrète des principes de l’écologie industrielle. Elle est particulièrement atypique par sa forme car mise au service du développement économique territorial. Elle est née d’une association entre la Société d’Economie Mixte d’Epinal-Golbey, des entrepreneurs privés et notre papeterie. L’objectif commun est la création de nouvelles activités industrielles dans le secteur des éco-matériaux.

La Green Valley favorise ainsi les synergies entre Norske Skog Golbey et les futures entreprises industrielles dans un deal gagnant-gagnant. L’écologie industrielle territoriale se traduit à ce jour par la mutualisation d’actifs et de savoir-faire, de flux de matières et d’énergie en lien avec la papeterie. La poursuite de la démarche se traduira par le développement d’un « écoparc » à proximité du site.

boys_reading

Une démarche responsable et une réduction de notre empreinte carbone

D’un point de vue environnemental, les synergies créées au sein de la Green Valley permettent des économies substantielles en termes d’empreinte carbone. En effet, les synergies industrielles mises en place à ce jour avec la société Pavatex ont permis d’éviter l’emploi d’une chaudière au gaz indépendante grâce à la récupération et à la réutilisation de l’énergie fatale du procédé papetier (vapeur) pour la fabrication de panneaux isolants en fibres de bois.

La Green Valley : exemple d’une success story

Le projet le plus conséquent permis à ce jour par la Green Valley est l’implantation du fabricant de panneaux isolants en fibres de bois Pavatex. La réalisation du projet Pavatex en 2013 a représenté un investissement de 60 millions d’euros et la création de 50 emplois directs. Le recrutement s’est fait au niveau local. L‘arrivée de ce nouvel acteur industriel dans le bassin d’emploi a permis le développement de l’activité avec des acteurs locaux, que ce soit dans l’industrie ou les services (emplois indirects).

Par ailleurs, le partenariat avec les équipes du Campus Fibres situé à proximité a permis d’innover pour optimiser le procédé industriel :

  • réduction de 12 % de la consommation énergétique
  • réduction de la consommation de matière première : économie de 9 000 tonnes de bois par an
  • réduction de la consommation d’eau : économie de 90 000 m3/an

En novembre 2014, à l’occasion de sa première participation aux Prix Entreprises et Environnement organisés par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie en partenariat avec l’ADEME, la Green Valley a eu le plaisir et la fierté de recevoir le Grand Prix dans la catégorie « Economie Circulaire ». Le prix a été remis officiellement à l’occasion du Salon Pollutec à Lyon en décembre 2014.

POUR PLUS D’INFORMATIONS CONTACTEZ-NOUS