Environnement

Concilier performances industrielles et respect de l’environnement

En tant que site industriel responsable, nous nous devons de travailler dans le plus grand respect de l’environnement. Nous concentrons particulièrement nos efforts sur la réduction de notre empreinte carbone et la gestion durable des matières premières.

Réduction de notre empreinte carbone

Engagement RSE : Diminuer notre empreinte carbone

La fabrication du papier journal implique une consommation importante d’énergie :

  • de l’électricité : essentiellement pour le défibrage thermo-mécanique des plaquettes de bois.
  • du gaz pour la production de vapeur.

Afin de mesurer nos progrès et les impacts de nos actions, un Bilan Carbone® est réalisé tous les deux ans selon la méthode ADEME.

Actions menées pour réduire notre empreinte carbone :

  • Cogénération : modification de notre chaudière principale pour alimenter en vapeur une turbine qui produit de l’électricité « verte », exploitée par notre partenaire Cofely.
  • Réduction de la part des combustibles fossiles utilisée dans la chaudière principale et donc de la consommation de gaz.
  • Programme Opti’Watt : instauration dans l’entreprise d’une culture et des outils propres à optimiser notre efficacité énergétique.
  • Utilisation dès que possible du chemin de fer pour nos expéditions (rail = 48 à 52 % ces dernières années).
  • Développement de l’utilisation du rail pour nos approvisionnements en papiers récupérés en vrac : mise au point avec un de nos partenaires logisticiens d’une solution innovante et brevetée, VALORAIL. Notre partenaire MGE a remporté pour cela un Prix de l’Innovation Environnementale au salon professionnel logistique SITL en 2012.

Gestion de la matière première et valorisation des déchets

Engagement RSE : Privilégier la réduction à la source, la réutilisation et la valorisation de nos déchets

La fabrication de papier s’inscrit naturellement dans un schéma d’économie circulaire.

Nous utilisons pour la fabrication de notre papier journal les matières premières suivantes :

Les papiers récupérés issus essentiellement de la collecte sélective auprès des ménages français. Pour fabriquer notre papier journal, nous recyclons chaque année 500 000 tonnes de journaux, magazines et publicités. Cela équivaut à la collecte sélective auprès de 26 millions de français. En achetant ces matières aux collectivités territoriales, nous leur offrons une solution de recyclage écologique et économique.

Des sous-produits issus de forêts gérées durablement. Indispensable au renouvellement des fibres vierges dans le circuit papetier aujourd’hui mondialisé, l’utilisation du bois contribue également à la valorisation économique des forêts et à leur bon entretien. Notre responsabilité consiste à promouvoir des pratiques respectueuses de l’environnement, socialement bénéfiques et économiquement viables. L’achat de ces sous-produits de l’exploitation raisonnée des forêts permet d’offrir un débouché non négligeable aux forestiers et scieurs locaux. Cela contribue au dynamisme et à la pérennisation de la filière bois dans le Nord-Est de la France. Leur utilisation dans notre processus permet de les recycler dans la fabrication du papier qui pourra lui-même être recyclé ensuite…

La valorisation de nos déchets

99%

99 % de nos déchets sont valorisés :

  • En interne (valorisation énergétique) : boues de station d’épuration, boues de désencrage, écorces, refus de trituration des papiers récupérés.
  • En externe (valorisation matière principalement) : métaux, cartons, cendres etc.
1%

Les 1% restants sont constitués de divers déchets non dangereux en mélange ou pour lesquels il n’existe pas encore de filière de valorisation identifiée. On peut par exemple citer les toiles et feutres usagés (ou habillages) utilisés sur les machines à papier.
Notre objectif est de réduire encore le volume de ces déchets en travaillant avec des partenaires sur la valorisation possible de certains déchets ciblés.

L’économie circulaire, un enjeu actuel

Engagement RSE : Co-développer localement de nouvelles filières dans le domaine des éco-matériaux et de l’économie circulaire

boys_reading

Nous voulons valoriser non seulement nos déchets mais également les sous-produits générés par la fabrication du papier, notamment ceux issus du bois, sous la forme d’éco-matériaux, et ce dans une démarche d’économie circulaire.

L’idée est de développer des solutions innovantes qui soient sociétalement responsables et créatrices de valeur. Notre équipe d’Ingénieurs Développement est spécialement dédiée au montage et à l’instruction de projets R&D pour mettre en place des solutions innovantes.

Nous travaillons pour cela en étroite collaboration avec différents partenaires présents sur le territoire lorrain comme Le Pôle Fibres-Energivie, le CRITT Bois, l’ENSTIB et de nombreux autres partenaires comme Copacel.