23 Juin 2021 | Deux nouvelles étapes franchies dans notre projet BOX

Par |juin 23rd, 2021|Catégories : COMMUNIQUE DE PRESSE|

Norske Skog Golbey franchit deux nouvelles étapes de son projet visant à produire du papier carton recyclé

Nous venons de clore la concertation préalable à l’enquête publique

Hier soir, se tenait au Centre des Congrès d’Epinal, la dernière réunion publique du processus de concertation préalable à l’enquête publique du projet « BOX » porté par Norske Skog Golbey.

Pendant plus de 6 mois,nous avons présenté et débattu avec nos parties prenantes des impacts et solutions techniques de notre projet de conversion de notre machine n°1 vers la production de papier carton pour emballage (PPO). Au total, ce sont une dizaine de réunions thématiques, tantôt sur l’utilisation de l’eau, tantôt sur le trafic routier ou la création d’emplois que nous avons été organisées et qui ont permis de rassurer nos partenaires sur les choix responsables que nous avons réalisés.

Notre groupe, Norske Skog, nous accorde sa pleine confiance pour convertir notre Machine n°1

Dans le même temps, le Senior Vice President Strategic Projects, Tore HANSESÆTRE, présentait au Conseil d’Administration de Norske Skog, les conclusions de l’étude principale menée par l’équipe du projet BOX. A cause des restrictions sanitaires liées à la COVID-19, notre équipe menée par notre PDG, Yves BAILLY, n’a pu se rendre à Oslo pour présenter elle-même son dossier final.

Le Conseil d’Administration de Norske Skog a rendu publique sa décision ce matin, en informant 🔗 la presse internationale et financière de sa volonté de convertir notre machine 1 (PM1).

Suite à cette transformation, notre site sera en mesure de fabriquer chaque année :

  • sur PM1 : 550 000 tonnes de papier pour emballage

  • sur PM2 : 330 000 tonnes de papier journal

Grâce à cette conversion, nous confirmons notre volonté de nous inscrire dans une économie circulaire, puisque nous utiliserons exclusivement des fibres recyclées pour fabriquer nos deux sortes de papier.

Nous utilisons d’ores et déjà 450 000 tonnes de papiers récupérés par an, et aurons besoin, en +, en 2023, de 610 000 tonnes de vieux cartons.

Cette conversion s’inscrit dans une stratégie de diversification pour pallier les baisses structurelles et conjoncturelles que connaît le marché du papier journal depuis des années et permettra ainsi de rééquilibrer l’offre et la demande. Nous affichons la volonté ferme et farouche de demeurer parmi les leaders sur ce marché et de continuer de servir nos clients actuels avec la même qualité de service !

Grâce à cet investissement de 250 Millions d’Euros porté par notre groupe (dont 175 Millions seront financé par un groupement bancaire (termes définitifs soumis aux accords finaux), nous pourrons pérenniser nos 350 emplois actuels et en créer une vingtaine d’autres d’ici 2026. Très récemment, notre équipe des ressources humaines a dévoilé le processus qui allait être mis en place pour nous accompagner dans l’évolution de notre entreprise. Une place importante sera accordée à la mobilité interne, grâce à la mise en place de formations dédiées et spécialisées. Mais nous réaliserons également des recrutements externes. Un accompagnement et des groupes de travail seront également proposés à nos salariés pour faire en sorte que la transformation du site se passe le mieux possible.

Le processus suit donc son cours, avec, d’ici la fin de l’été, l’enquête publique qui permettra à la Préfecture de statuer sur son autorisation environnementale. En parallèle, nous finalisons les offres techniques pour préparer la phase d’exécution pour un démarrage des travaux durant le 1° trimestre 2022.

Restez connectés, on vous en dit plus prochainement !

Commentaires fermés sur 23 Juin 2021 | Deux nouvelles étapes franchies dans notre projet BOX

6 Avril 2021 | Portrait de sportifs pour la Journée Internationale du Sport

Par |avril 6th, 2021|Catégories : COMMUNIQUE DE PRESSE|

Le sport, vecteur de tolérance et d’esprit d’équipe chez Norske Skog Golbey

En cette 7° journée internationale du sport pour le développement, nous avions envie de partager avec vous, ce que le sport nous apporte au quotidien. A nous, en tant qu’entreprise et à nos collaborateurs collectivement et individuellement.

L’occasion de découvrir la grande diversité de pratiques sportives internes et de prendre conscience que par-delà les disciplines il répond à un besoin d’équilibre et de construction personnelle.

Le sport comme vecteur d’inclusion sociale

Nous pensons que le sport peut nous permettre de prendre une place encore plus horizontale dans la société, c’est pourquoi nous avons intégré le sponsoring d’initiatives sportives au sein de notre stratégie RSE. Bien plus qu’une simple publicité qui consiste à accoler notre logo sur un maillot, notre volonté est de soutenir des initiatives qui partagent nos valeurs et contribuent à faire bouger les choses.

Le football est le sport populaire par excellence, son potentiel pour insuffler des valeurs telles que le respect, l’esprit d’équipe et l’inclusion est énorme. C’est pourquoi, Norske Skog Golbey sponsorise le Club de Football local SAS Football Epinal depuis plus d’une dizaine d’années.

Passionné par ce sport, notre PDG, Yves BAILLY, en a pris la Présidence, en 2013. Depuis lors, il insuffle au Club sa vision : « faire plus que du football à travers le football ». Conscient que tous les jeunes ne réussiront pas dans le football, il souhaite qu’aucun ne rate son entrée dans la vie professionnelle. C’est pourquoi, il œuvre à tisser un lien fort entre les entreprises vosgiennes et les jeunes joueurs, notamment en les accueillant lors de stages ou d’alternance.

En interne, le soutien de ce club sportif nous permet de renforcer notre esprit d’entreprise, grâce notamment aux événements sportifs auxquels nous participons avec plaisir (challenge inter-entreprises, Téléthon). Au-delà, cette démarche favorise le partage de moments de convivialités forts, comme en 2019 lorsque l’équipe est allée jusqu’en quart de finale de la coupe de France !

Le sport comme vecteur de bien-être au travail

En plus des clubs et initiatives sportives externes, Norske Skog Golbey soutient également les initiatives internes autour du sport :

  • notre entreprise encourage ses salariés à créer des clubs internes et leur verse une subvention pour les aider dans leurs actions.  C’est ainsi que nous sponsorisons un Club interne de Golf qui compte une douzaine de membres et un Club interne Moto qui compte près d’une trentaine de membres. Tous deux très actifs, ces clubs permettent de se retrouver en dehors du lieu de travail pour partager une passion sportive commune et vivre des moments de convivialité.
  • Depuis 2016, nous avons mis en place plusieurs séances hebdomadaires de coaching sportif dispensées par un entraineur diplômé d’Etat. 4 fois par semaine, près d’une quinzaine de salariés en quête de Bien-être au travail se retrouvent pour participer à des séances en plein air ou dans une salle de sport, selon la météo (hors période COVID).

Nos salariés partagent avec vous leurs pratiques sportives et ce que cela leur apporte :

Raphaël pratique le cyclisme

Je pratique le vélo sur route, je parcours entre 7000 et 8000 km par an. De temps en temps, je fais quelques sorties avec les collègues. Quel plaisir d’avoir des cols mythiques à porter de pédale : le Grand Ballon,  la Planche des Belles Filles (devenue une étape incontournable du Tour de France !) Mais c’est aussi sympa de rouler sur les pas des pros, comme l’Alpe d’Huez, le Lautaret avec le Galibier, et la Croix de fer !

Pour moi, le vélo, c’est ma drogue, ça me vide la tête, ça me fait du bien au moral et ça me permet de me maintenir en forme !

Raphaël, électricien spécialiste Haute Tension

Marie-Paule pratique les sports selon les saisons : ski en hiver et marche en été

En hiver, je fais du ski, (enfin quand les stations sont ouvertes !), que je combine avec de la marche et de la course à pieds. En été, je pratique de la marche en montagne et de la course à pieds.
Le sport m’aide à évacuer le stress et la tension liés au travail et aux pressions quotidiennes. Pour moi, le sport procure en terme de relaxation, les mêmes effets qu’une bonne bière, avec le bénéfice santé en plus !

Marie-Paule, juriste

Grégory pratique le Jiujitsu Brésilien et la moto

Le Jiujitsu brésilien (grappling) est un art martial pour lequel une pratique sportive est possible (mise en pratique avec des règles). Il se pratique en GI (improprement appelé kimono) créant ainsi une saisie du partenaire par l’intermédiaire de tissu. Il peut aussi se pratiquer en NO-GI (c’est-à-dire t-shirt/short), on est alors en prise directe sur le partenaire. Le but est d’amener à faire abandonner le partenaire par des clés articulaires possibles sur l’ensemble du corps et des étranglements. Le tout avec contrôle et évidement bonne humeur.
Le Jiujitsu Brésilien m’apporte calme, assurance et maitrise de moi. Ce sport est continuellement en évolution par la création de techniques inédites ou variantes. Nous sommes donc en perpétuelle adaptation ou recherche de la faille possible. Ce sport est souvent comparé aux échecs pour le coté stratégique et anticipation. Mais il a également un coté condition physique non négligeable !

A coté de cela, je suis le secrétaire du Moto Club de Norske Skog Golbey, nous organisons des sorties motos sur quelques jours ou week-end, pour passer un bon moment à sillonner les routes vosgiennes ou d’ailleurs !

Grégory, technicien finition

Site web du Club de Jiujitsu d’Epinal

Carine pratique le parapente

Pour moi, le parapente (et la randonnée, cela va ensemble, car pour pouvoir décoller, il faut partir d’un sommet) permettent une prise de hauteur immédiate. C’est un rapport à Dame nature inégalé, qui m’apporte un plaisir libéré de toute hiérarchie, de toute contrainte.

Carine, responsable planification projet BOX

Site web du Club de Parapente

Johan pratique l’enduro

L’enduro c’est quoi ? En compétition, c’est une boucle d’environ 50km en montagne avec environ 7 spéciales. Les spéciales représentent les sections chronométrées.
Le principe, monter au sommet de la montagne et la redescendre le plus vite possible en passant sur différents parcours. Les parcours ne sont pas connus à l’avance, on découvre donc le circuit au fur et à mesure que l’on avance. Le parcours est semé d’embuches : roches, changements de pentes, virages à 90°, sauts…
L’objectif : être le plus rapide et le plus régulier sur l’ensemble des spéciales.
Hors compétition, c’est le même principe mais sans l’aspect chrono : monter au sommet de la montagne pour en descendre le plus vite sur les pistes les plus escarpées.
Ce sport me permet de me libérer l’esprit, de voir les copains, de découvrir de nouveaux lieux et paysages, de repousser mes limites sportives, et de jouer avec les lois de la gravité.

J’ai fait 10 ans de VTT de descente (équivalent au ski alpin) et ça fait maintenant 5 ans que je pratique l’enduro VTT. Mon objectif maintenant c’est de découvrir de nouveaux sentiers, à différents endroits en France et dans le monde. J’ai déjà commencé avec l’Est de la France, l’Italie, la Nouvelle Zélande…

Johan, responsable projets au Bureau d’Etudes

Cyrielle pratique le Body Kombat et le Karaté

Pour moi, le Karaté est un mode de vie, basé sur des valeurs fortes comme le respect du partenaire, l’humilité et le courage. C’est une discipline complète qui permet de travailler la coordination, le renforcement musculaire et la condition physique. C’est une pratique exigeante qui demande à repousser ses limites, à chercher la performance et qui procure du plaisir à l’état brut.

Au-delà de l’aspect sportif, cette discipline m’a permis de me sentir davantage en sécurité, plus confiante et de m’endurcir. Elle m’apaise et me permet de canaliser mes émotions, ou d’épuiser mon énergie. Et puis, c’est aussi un moment de convivialité, il n’est pas rare qu’un training se termine en apéro improvisé !

Cyrielle, responsable communication

Page Facebook du Club Kyokushin Karaté Le Thillot

Thierry pratique la course à pied et le trail

Je pratique la course à pieds et le trail depuis maintenant 6 ans, c’est le coaching sportif initié à Norske Skog Golbey qui m’a mis le pied à l’étrier.
Moi, qui ne courais que quelques km le dimanche matin pour me donner bonne conscience, je fais désormais environ 9 trails par an de 14 à 23km en poussant jusqu’à 33km pour le mythique « infernal trail » de Dompaire.
Avec la Covid, c’est difficile maintenant de courir car pratiquement tous les trails sont annulés. Mais je continue à courir 3 fois par semaine, enfin j’essaie, en fonction des contraintes liées aux confinements et couvre-feux en vigueur !

Le sport me permet d’avoir une meilleure hygiène de vie, de me sentir mieux dans la vie de tous les jours et d’être en meilleure forme.
Dimanche dernier, j’ai fait un trail connecté, sur un circuit balisé, les participants avaient du 19 au 29 mars pour faire le trail de 14km et transmettre son temps de course aux organisateurs afin d’établir un classement. J’ai retrouvé le plaisir de faire un trail en forêt, même si c’était seul.
J’ai hâte de reprendre normalement les trails, de retrouver l’ambiance des courses d’antan, et surtout aussi pour reperdre les kg accumulés pendant les confinements !

Thierry, préparateur EAI PEF

Laurent pratique le trek, le trail et le Rallye automobile

J’ai fait GR 20 en Corse et  cours pas mal en compétition (trail)

Je pratique également le rallye automobile depuis plus de 20 ans ! Je possède 2 voitures de course : une clio ragnotti et une 208 R2. Je me suis imposé à 2 reprises dans ma catégorie, en finale de coupe de France des rallyes, en 2015 et 2016.

Ces activités me procurent beaucoup de plaisir et me permettent de rencontrer beaucoup de personnes. C’est aussi l’occasion de découvrir de bien belles régions !

Laurent, responsable Electricité, instrumentation et automation

Site web de Laurent

Jean-Yves pratique le paramoteur

C’est tellement beau vu d’en haut, ça me permet de découvrir des endroits près de chez moi où je ne suis jamais allé ! Et puis, c’est tellement génial de pouvoir décoller de chez soi, pour faire une petite balade les soirs d’été et se poser au coucher de soleil.

J’ai fait ma formation chez Plaine Paramoteur et j’ai reçu mon brevet début 2020 ! Il n’est jamais trop tard pour commencer

Sur cette photo depuis chez moi, on distingue un petit nuage de vapeur NSG dans le prolongement du chemin 🙂

Jean-Yves, coordinateur hydraulique

Site web de Plaine Paramoteur

Commentaires fermés sur 6 Avril 2021 | Portrait de sportifs pour la Journée Internationale du Sport
  • Egalité homme femme Norske Skog golbey obtient la note de 83 /100

1er Mars 2021 | Index égalité Femmes – Hommes, Norske Skog Golbey obtient le score de 83/100

Par |mars 1st, 2021|Catégories : COMMUNIQUE DE PRESSE|

Index égalité Femmes – Hommes, Norske Skog Golbey obtient le score de 83/100

A quelques jours de la Journée du Droit des Femmes, nous vous présentons aujourd’hui, le résultat de l’index de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes de Norske Skog Golbey.

Cet index, qui est devenu en 2018 une obligation légale, permet aux entreprises de mesurer l’écart de rémunération et de situation entre les femmes et les hommes et met en évidence les points de progression sur lesquels agir.

Clé de voûte des valeurs portées par notre entreprise depuis bientôt 30 ans, la diversité et l’égalité professionnelle représentent l’un des axes prioritaires de notre politique sociale. ​​​​​​​

Egalité homme femme Norske Skog golbey obtient la note de 83 /100

Dès 2011, nous avons initié des accords en faveur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. En 2017, nous avons renouvelé notre Charte professionnelle hommes/femmes et nous nous sommes engagés autour de 5 axes de travail : ​​​​​​​

  • La préservation de l’équilibre vie privée / vie professionnelle
  • La rémunération:
    • Diminuer les écarts entre les salaires médians pour garantir une égalité de traitement en matière de rémunération
    • Nous assurer de l’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes
    • Garantir des politiques de promotion et opérations de carrière non discriminantes au regard du genre ;
  • L’évolution professionnelle: Offrir les mêmes possibilités d’évolution professionnelle aux femmes et aux hommes
  • La Formation: Poursuivre la mise œuvre de notre politique de formation, sans aucune discrimination
  • La Mixité : Faire progresser la mixité dans les différents métiers et lutter contre les stéréotypes liés au genre

Norske Skog Golbey obtient la note de 83 /100

L’index de l’égalité professionnelle permet de transcrire en note sur 100 points l’égalité de rémunération et de situation entre les hommes et les femmes, à partir de 5 indicateurs :

  • L’écart de rémunération femmes-hommes
  • La répartition des augmentations individuelles
  • La répartition des promotions
  • Le nombre de salariées (femmes) augmentées au retour de leur congé de maternité
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations

Cet index vient confirmer les pratiques de notre entreprise en la matière, avec une note stable depuis 3 ans (84/100 en 2019 et 85/100 en 2018).

« Notre ambition est de poursuivre nos actions pour faire de Norske Skog Golbey un exemple en la matière. Car nous pensons que la diversité et la mixité est une question de justice sociale mais aussi un réel atout pour la performance économique de l’entreprise. »

souligne Séverine BUTHIER, notre Directrice des Ressources Humaines

Commentaires fermés sur 1er Mars 2021 | Index égalité Femmes – Hommes, Norske Skog Golbey obtient le score de 83/100

23 Novembre 2020 | Norske Skog Golbey démarre sa concertation Préalable pour son projet BOX

Par |novembre 10th, 2020|Catégories : COMMUNIQUE DE PRESSE|

Du 23 Novembre au 6 Janvier 2021, Norske Skog Golbey organise, sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public, une Concertation Préalable pour débattre de son Projet Box.

La Commission nationale du débat public (CNDP) est une autorité administrative indépendante dont la mission est d’informer les citoyens et de faire en sorte que leur point de vue soit pris en compte : « Vous donner la parole et la faire entendre ».
Dès la conception d’une décision ou d’un projet, le point de vue des citoyens, des usagers, des riverains, du grand public en général, est indispensable pour éclairer le décideur : une décision mieux partagée est une décision plus légitime. L’action de la CNDP vise à ce que chacun puisse s’exprimer sur l’opportunité même du projet, ses caractéristiques et ses impacts. Elle veille, en particulier, à ce que l’information donnée par le responsable du projet soit accessible, complète et compréhensible

Après plusieurs analyses de marchés, nous avons annoncé en juin 2020 notre volonté d’investir 250 millions d’Euros pour assurer la compétitivité de notre site, pérenniser nos 350 emplois directs actuels et en créer d’autres à moyen terme. A travers cet investissement, nous voulons aligner notre stratégie autour de 3 ambitions :

  • CONSERVER UN CŒUR DE MÉTIER PERFORMANT, en rééquilibrant le marché de l’offre et la demande en papier journal
  • DIVERSIFIER NOTRE OFFRE en entrant solidement armés sur un marché en constante évolution, celui du papier carton pour ondulé
  • NOUS INSCRIRE DURABLEMENT DANS L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE en fabricant des produits recyclables, à partir de matières premières recyclées et en privilégiant les bioénergies.

Pour permettre à chacun de se faire une opinion et d’approfondir les différents aspects du projet Box, Norske Skog Golbey met un ensemble de documents contenant de nombreux chiffres et informations.

*Mairies concernées : Cap-Avenir Vosges, Epinal, Golbey, Chavelot, Uxegney, Les Forges, Domèvre sur Avière, Dogneville, Chantraine

  • SITE INTERNET : projet-box.fr réunit l’ensemble des documentations, explications relatives au projet Box et comptes-rendus des ateliers thématiques
  • SUPPORTS PAPIER : un dossier complet de 76 pages et une synthèse de 6 pages sont disponibles en mairies*, sur le site web ou sur simple demande auprès de Norske Skog Golbey
  • ATELIERS PARTICIPATIFS sont organisés sous forme de webinaires thématiques permettant à chacun de prendre connaissance des enjeux du projet. Pour y participer, une inscription est nécessaire par téléphone (03-29-68-67-79) ou via le formulaire dédié sur le site internet du projet Box.
  • REPLAYS des webinaires et émissions seront en ligne sur le site web projet-box.fr

La Commission Nationale du Débat Public et les équipes de Norske Skog Golbey ont identifié les champs suivants comme enjeux du projet Box :

  • La pérennité et compétitivité du site
  • L’emploi et les qualifications
  • La sécurité du site, du personnel et des intervenants
  • L’économie locale et les synergies avec les entreprises implantées sur la Green Valley et l’EcoPark
  • Les approvisionnements (filière bois et filière du recyclage papier et carton)
  • Le trafic routier
  • L’environnement, et notamment :
    • les rejets atmosphériques,
    • l’approvisionnement en eau,
    • le traitement des effluents,
    • la consommation d’énergie,
    • la gestion des déchets,
    • les dégagements d’odeur,
    • la génération de bruits,
    • La transition écologique (énergies renouvelables, économie circulaire et recyclage)

Afin de recenser, consulter et permettre à chacun d’exprimer ses avis, questions, remarques concernant le projet Box, Norske Skog Golbey propose différents canaux d’expression :

  • PAR COURRIER, à l’adresse postale de Norske Skog Golbey (route Jean-Charles PELLERIN – BP 109 – 88194 Golbey), ou via le Coupon T (réponse gratuite) envoyé dans les boîtes aux lettres semaine 47.
  • PAR TÉLÉPHONE, hotline ouverte en semaine de 9h à 17h. 03-29-68-67-79
  • PAR EMAIL : en l’envoyant à remarque@projet-box.fr
  • SUR LE SITE WEB, et notamment via le Tchat dans la rubrique Vous avez la parole ou en téléchargeant le cahier d’acteurs
  • VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX de Norske Skog Golbey (Facebook et LinkedIn), en envoyant un message privé ou en publiant un commentaire avec #projetBOX
  • VIA LES REGISTRES DE CONTRIBUTION déposés dans les 9 mairies concernées 
  • EN S’ADRESSANT DIRECTEMENT AUX GARANTS (nathalie.durand@garant-cndp.fr; luc.martin@garant-cndp.fr) ou par courrier : CDNP – 244 boulevard Saint Germain – 75007 Paris

Norske Skog golbey soumettra au débat les questions suivantes, liées aux impacts du projet, lors d’événements et ateliers de travail en ligne :

  • Émission TV – DÉBAT EN DIRECT sur ViàVosges, le lundi 23 Novembre à 19h
    Ce projet est-il opportun ? Quels en sont les impacts sur l’économie locale, les emplois et les qualifications ?
  • Atelier [ ENVIRONNEMENT ] * via Teams, le mercredi 2 décembre à 17h
    Le projet Box présente-t-il des opportunités ou au contraire des risques pour l’environnement ?
  • Atelier [ FILIÈRE BOIS ] avec l’ENSTIB* via Teams, le jeudi 10 décembre à 9h30
    Le projet Box (et l’arrêt d’approvisionnement en bois (plaquettes et rondins) met-il en péril l’avenir de la filière locale du Bois ? Quelles valorisations d’avenir existe-t-il pour les co-produits forestiers locaux ?
  • Atelier [ LOGISTIQUE ]* via Teams, le lundi 14 décembre à 17h
    Quelles conséquences sur la circulation le projet génère-t-il ? Existe-t-il des possibilités d’aménagement des infrastructures ou des solutions de transport alternatives ?
  • Travaux préparatoires avec les éco-délégués du collège de Golbey, en classe, en novembre et décembre
    Dans quelle mesure le projet Box s’inscrit-il dans une démarche d’écologie industrielle ? Prend-il en considération les enjeux d’avenir que sont le recyclage et l’économie circulaire ?
  • Réunion publique de CLÔTURE, Centre des congrès d’Epinal, le lundi 6 janvier à 18h (si conditions sanitaires favorables)

Commentaires fermés sur 23 Novembre 2020 | Norske Skog Golbey démarre sa concertation Préalable pour son projet BOX

17 Juin 2020 | Norske Skog Golbey vient d’annoncer qu’elle va entrer sur le marché européen du packaging

Par |juin 20th, 2020|Catégories : COMMUNIQUE DE PRESSE|

Fruit de plusieurs années d’études, Norske Skog Golbey est fière d’annoncer qu’elle entre en phase d’étude principale en vue de convertir sa machine de papier journal PM1 en machine qui produira du papier d’emballage (carton).

Concrètement, ce sont près de 250 millions d’euros qui seront investis sur le territoire pour convertir la machine. A cet investissement s’ajoute celui de 160 millions lié au projet de chaudière Biomasse CRE5 et la construction d’une nouvelle chaudière, à hauteur de 70 millions. C’est donc en tout, un projet d’investissement, sur le territoire vosgien, de près de 500 millions d’euros, que Norske Skog a annoncé ce matin à la presse mondiale ! (voir communiqué de presse du Groupe).

La Business Unit de Golbey va transformer PM1 (première machine construite en 1992) pour qu’elle produise, à plein régime, 555 000 tonnes de papier d’emballage (carton). Elle deviendra l’une des machines les plus compétitives d’Europe et lui permettra d’entrer solidement armée sur le marché du packaging. C’est en effet un marché en pleine croissance, boosté par le e-commerce et le marché de l’emballage industriel durable.

La seconde machine de Norske Skog Golbey (PM2), qui figure toujours dans le top 3 européen des machines de papier journal les plus compétitives, produira à elle seule, 330 000 tonnes de papier de publication, permettant ainsi au Groupe de rester l’un des leaders de son marché et de desservir ses clients actuels avec la même gamme étendue et la même qualité de papier de publication.

Norske Skog Golbey, déjà très impliquée dans des projets innovants (bioénergie, biochimie du végétal…) et d’économie circulaire (Green Valley, chaudière biomasse…), continue donc son plan de développement à travers une stratégie volontairement durable. La Business Unit souhaite diversifier son activité face à un marché du papier journal en décroissance depuis de nombreuses années.

Des impacts positifs sur l’emploi et le territoire

La Business Unit de Golbey vient d’achever la pré-étude qui a validé la faisabilité et l’intérêt de la conversion, elle va désormais entrer en phase d’étude principale. Cette étude, qui va mener à la conversion de la machine devrait conduire au recrutement de 25 à 100 personnes, dont certains sont déjà en cours.

Le projet de conversion est un projet d’avenir qui engage la pérennité du site de Golbey. C’est le fruit d’un long travail de réflexion sur les marchés et notre manière d’agir durablement pour le territoire. Norske Skog Golbey entre dans une nouvelle ère, celle du papier journal et du papier d’emballage ! Elle est synonyme d’emplois. Nous veillerons à ce que chacun de nos collaborateurs soit accompagné dans le changement. Nous travaillons actuellement sur ce point précis. Et puis cette diversification aura également des impacts positifs sur nos sous-traitants et plus largement sur l’économie locale. Ne serait-ce que pour la phase de conversion de la machine, ce sont des centaines de personnes qui viendront travailler sur le site. Forcément, c’est tout le territoire qui va en bénéficier ! Et puis, il ne faut pas oublier tous les liens que nous avons créés, avec Pavatex ou Veolia. Cette conversion va venir renforcer la Green Valley !

Explique Yves BAILLY, PDG de Norske Skog Golbey

Par cet investissement, Norske Skog Golbey démontre sa volonté d’agir durablement. En terme financier, l’entreprise estime qu’à plein régime, son chiffre d’affaires devrait croître d’environ 50% !!

Go to Top