Comment la pratique du sport agit-elle sur la vie professionnelle de nos collègues féminines ? 

L’industrie est souvent considérée comme un bastion masculin, les métiers sont techniques et ont la réputation d’être physiques. Les papeteries ne dérogent pas à ces a priori et malgré nos efforts, nous ne sommes que 19% de femmes à Norske Skog Golbey. Pour autant, les femmes ont une place et jouent un rôle aussi central que les hommes dans notre entreprise ! Leur expertise et leur engagement contribuent de manière égale aux réussites de l’entreprise.

En parallèle de ces défis professionnels quotidiens, certaines de nos collègues féminines trouvent un équilibre et une source d’inspiration dans le sport. En cette Journée Internationale du sport au féminin, nous avons souhaité explorer le lien que certaines d’entre elles peuvent entretenir avec leur discipline sportive et en quoi le sport est essentiel à leur épanouissement professionnel et personnel !

Écrit par

Apolline


Catégorie

Bien-être


Partager cet article

Géraldine pratique le Triathlon


Nathalie pratique la course à pied et Les Pilates

 

 

norske skog golbey actualites Limportance du sport dans la vie professionnelle de Nathalie de Norske Skog Golbey 01

J’ai un métier un peu atypique chez Norske Skog, qui m’amène, non pas à être à l’usine, mais sur les routes dans l’Ouest de la France pour approvisionner l’usine avec le papier des collectivités, ou alors en home office depuis chez moi. Le sport est donc essentiel car je suis sédentaire ! C’est difficile pour moi de pratiquer une activité régulière dans un club car je suis assez peu chez moi en semaine. La course à pied, doublée de séances de Pilates avec une application, est donc tout indiquée, et me permet parfois de découvrir de beaux circuits dans les villes où je me déplace ! Mon meilleur souvenir : l’aller-retour au Mont Saint Michel le soir, après le départ des touristes.

Je cours de façon régulière 1 à 2 fois par semaine, et je suis étonnée de voir à quel point cette régularité permet de progresser malgré les années qui passent 😊. Pour me motiver je fais quelques courses dans l’année, mais jamais plus qu’un semi-marathon ! La fierté de réaliser un temps en progression à chaque fois motive pour continuer.

En courant, lorsque c’est un peu dur, en montée notamment, je m’accroche en me disant que cette capacité à ne pas renoncer devant la fatigue et l’usure me sera aussi utile dans mon métier.

Et puis, la course fait baisser mon niveau de stress, me rend plus aimable 😜 et remet les idées en ordre. Cerise sur le gâteau, même si je ne les vois qu’une fois par mois, cela permet aussi de renforcer les liens avec mes collègues du service achats PR, car il y a quelques coureurs et nous en profitons occasionnellement pour faire une sortie !


Clarisse pratique le football

 

norske skog golbey actualites Limportance du sport dans la vie professionnelle de Clarisse de Norske Skog Golbey 01

Ça ne fait que 4 ans que je fais du foot, je ne suis donc pas (encore) des plus technique mais j’arrive à faire la différence par ma vitesse. Pour une attaquante ça a ses avantages. 😉

Depuis 3 mois, je me rends à la salle de sport 3 fois par semaine, en plus du foot. Le sport est devenu primordial pour moi. Avec la trêve hivernale, ça me permet de continuer à me dépenser et de garder la forme ! 😁💪

Le sport me permet de me donner à fond dans ce que je fais. Et cette saison, j’ai été servie ! Nous avons joué des matchs avec un effectif tendu ! Quand tu te retrouves à une de moins sur le terrain, tu n’as pas le choix, tu te donnes tout ce que tu as ! et ça me convient bien !

L’ambiance dans le Club de Dompaire est excellente, nous nous entendons très bien, c’est primordial pour un sport d’équipe. D’ailleurs, si certaines d’autres vous souhaitent essayer, l’équipe féminine de Dompaire recrute, on vous accueillera avec grand plaisir ! 😃


Apolline pratique la danse

 

norske skog golbey actualites Limportance du sport dans la vie professionnelle de Apolline de Norske Skog Golbey 01

Je pratique la danse depuis mes 5 ans. J’ai commencé par la danse classique afin d’obtenir toutes les bases de placement, de grâce et de souplesse. J’étais destinée à devenir un petit rat de l’opéra ! J’en ai fait jusqu’à mes 12 ans. Et cela se ressent dans ma façon d’aborder la danse et lorsque je danse, même sur des styles opposés comme le hip-hop.

J’ai eu ensuite le besoin de changer un peu de discipline afin de laisser mon corps s’exprimer davantage, de me sentir plus libre. Je pratique depuis, dans la même école de danse, de la danse modern jazz et contemporaine principalement.

La danse est pour moi une pratique sportive qui correspond à mon profil créatif et artistique. La danse, c’est comme la peinture, selon moi. Les danseurs peignent des tableaux, de toute sorte, qui véhiculent des messages et des émotions qui savent toucher les gens de façon unique, car les interprétations sont infinies et subjectives.

Au-delà, c’est avant tout une discipline qui nous transmet des savoirs être et des valeurs comme la rigueur, la justesse, le dépassement de soi, la motivation, la progression et l’entretien de la mémoire. Au quotidien et même dans mon travail, la danse m’accompagne et me guide et je ne peux pas le cacher ! Je suis ponctuelle, car il faut être en temps et en heure au bon endroit, je suis perfectionniste et disciplinée, car chaque chose doit se faire correctement et jusqu’au bout, je suis persévérante et ne baisse jamais les bras face aux obstacles car je veux évoluer.

Vous aimerez aussi