Le recyclage à Norske Skog Golbey

L’année dernière, dans le cadre de la Journée Mondiale du Recyclage, nous avions rédigé un article sur notre démarche d’économie circulaire et notamment notre capacité à recycler le papier et à lui redonner plusieurs vies. Nous vous avions indiqué que notre papeterie est capable de recycler + de 450 000 tonnes de papiers récupérés par an, soit plus de 60% des papiers collectés et triés en France.

Cette année, nous vous proposons de faire un zoom sur nos propres déchets, dont la gestion s’inscrit dans cette même logique d’économie circulaire.

Le recyclage commence par le geste de tri, même au travail !

Papiers, cartons, métaux, ferrailles retrouvent une deuxième vie

Pour fabriquer notre papier, nous avons besoin de papiers récupérés. Nous sommes donc tout naturellement sensibilisés aux gestes de tri et à la démarche d’apporter nos déchets dans les bornes de tri. Ainsi, depuis plusieurs années, nous avons mis en place, avec Citraval, des éco-cartons qui permettent à chacun de nos salariés de trier ses déchets (papiers, plastiques, petits cartons et autres déchets reyclables).

Les masques chirurgicaux anti-COVID portés par nos salariés aussi sont recyclés

Dans une dynamique d’achats responsables, nous fournissons à nos salariés des masques en tissu, fabriqués en France pour nous protéger contre la propagation du COVID-19. Depuis plusieurs mois, nous donnons, à nos salariés qui préfèrent porter des masques chirurgicaux, la possibilité de déposer leurs masques usagés dans des bornes spécifiques. Nous avons, en effet, signé un partenariat avec VERSOO qui collecte les masques à travers la France, les trie et les transforme en billes de plastiques, pour être remis sur le marché, sous forme de matière première.

98% de nos déchets sont valorisés

En 2021, 98% de nos déchets ont été valorisés sur site ou à l’extérieur dans des filières agréées. Seulement 2% de nos déchets ont été enfouis dans des centres agréés. Depuis le mois de janvier, nos déchets DIP et DIB (Déchets Industriels Banals) ne sont plus enfouis mais valorisés énergétiquement (chaudière CSR –  Combustibles Solides de Récupération). Nous devrions ainsi atteindre en 2022 un pourcentage de déchets enfouis proche de 0.

Comme tout site industriel, nous générons des déchets au travers de nos activités. En 2021, nous avons généré plus de 183 000 tonnes de déchets, répartis en 4 catégories :

  • 94,4% de boues déshydratées (issues de notre station d’épuration, mais aussi de notre process de production de pâte désencrée). Ces dernières sont valorisées thermiquement sur notre chaudière n°2. Les résidus de combustion (cendres) constituent nos déchets ultimes. Ils sont récupérés pour être valorisés au travers de filières de cimenteries, d’inertage de déchets ou de traitement de sol.
  • 3% de métaux, cartons, DIB et déchets dangereux.
    • En 2021, 830 tonnes de métaux et ferrailles ont été reprises par nos partenaires retraiteurs qui leur ont permis de retrouver une seconde vie en acierie.
    • 400 tonnes de carton (sous forme de mandrins principalement) ont été envoyés dans des usines pour produire à nouveau du carton.
  • 2,3% de plastiques extraits des papiers récupérés (que les ménages mettent dans les sacs jaunes et qui échappent à la vigilance lors de l’étape de tri dans les centres (ex : bouchons, emballages…)). Ils sont impropres à la fabrication de pâte à papier, mais se sont retrouvés dans une partie du circuit, si bien qu’ils en sont extraits par des procédés de filtration et ne peuvent plus trouver de voie de recyclage, car trop endommagés ou mélangés.
  • 0,3% d’écorces issues des rondins d’éclaircies utilisés pour fabriquer notre pâte à Bois. Ces écorces sont brûlées et participent à la production de vapeur.

Nos déchets créent de l’énergie

Notre Chaudière n°2 produit de l’électricité verte, grâce à la turbine de cogénération qui lui est couplée depuis une quinzaine d’années. Cette chaudière est alimentée par les boues déshydratées issues de notre process, mais également de bois en fin de vie. Ce sont des déchets non dangereux, issus notamment des déchetteries (fenêtres, vieux meubles, bois de démolition…)

Depuis 2018, nous disposons, sur notre site, d’une station de production de Biométhanisation. Cette station (Biogaz) permet de fabriquer du Gaz (énergie verte), à partir de nos effluents issus de notre station d’épuration. Ainsi, depuis l’année dernière, Norske Skog Golbey injecte son biogaz sur le réseau GRDF spinalien !

Nous augmentons notre capacité de recyclage grâce à la reprise des cartons

Au travers de notre projet de diversification, nous améliorerons encore notre fonctionnement en économie circulaire, puisqu’au-delà des 450 000 tonnes de papiers récupérés, nous recyclerons à Golbey 600 000 tonnes de cartons récupérés et nous valoriserons 360 000 tonnes de Bois de démolition ou en fin de vie.

Nos déchets de trituration seront, quant à eux, valorisés thermiquement dans une usine de la région.